[Attention : Site en travaux - Informations non contractuelles]

Licence mention Mécanique

La mention Mécanique se caractérise par une grande pluridisciplinarité tant au niveau scientifique fondamental que des applications, méthodologies et approches métiers. Cette mention prépare les étudiants à intégrer l’un des trois masters de l’Université Paul Sabatier : Génie Mécanique en Aéronautique (GMA), Génie de l’Habitat (GH) et Mécanique-Energétique (ME) ou une école d’ingénieur sur dossier (INSA, Ecoles des Mines, Ecoles du réseau Polytech, ...) Certains étudiants poursuivent dans des masters (à dominante mécanique, énergétique, génie de l’habitat ou génie mécanique) hors du site toulousain, plus adaptés à leur projet professionnel. Une option biomécanique est proposée aux étudiants désirant intégrer le master parcours biomécanique. Les compétences transversales acquises au cours des trois ans permettent à l’étudiant qui ne souhaiterait pas poursuivre en master à prétendre à des emplois de technicien, d’assistant ingénieur ou à présenter des concours administratifs (niveau licence).

Licence 1 et 2

Les deux premières années de la licence Mécanique sont communes à deux autres mentions, Electronique, Energie électrique, Automatique (EEA) et Génie Civil. Ce regroupement qui forme en première année le bouquet Sciences Appliquées (SA) offre la possibilité à l’étudiant de s’orienter progressivement vers l’un des six domaines suivants :

– Mécanique énergétique
– Génie Mécanique
– Génie de l’Habitat
– Ingénierie pour la Santé, Biomécanique
– Electronique, Energie Electrique, Automatique et Traitement du Signal
– Génie Civil

Le tableau ci-dessous présente la structure de l'offre de formation des deux premières années de Licence.

image
Offre de formation L1 et L2

Un travail collaboratif important a été réalisé pour apporter de la cohérence et de la consistance à la mention Mécanique. La première année est commune au bouquet des 3 mentions de la Faculté des Sciences et Ingénierie (FSI) : Génie Civil et Electronique, Energie, Electrique, Automatique (EEA) et Mécanique. En deuxième année, une forte mutualisation avec les mentions Génie Civil et EEA est mise en place, permettant à l’étudiant une orientation progressive en lui offrant 5 possibilités d’orientation correspondant aux 5 parcours issus des 3 mentions de Licence (Génie Civil, Génie de l’Habitat, Génie Mécanique, EEA et Mécanique Energétique). Un étudiant ayant choisi la mention mécanique garde la possibilité jusqu’au S5 de choisir un des trois parcours de la mention. Dans le cadre d’une réorientation pour les étudiants de PACES, voulant poursuivre en master Biomécanique, une coloration Ingénierie de la Santé est possible via des modules en L2 et L3 parcours Mécanique Energétique.

Licence 3 parcours Mécanique Energétique

L’enseignement dispensé aux niveaux autant L1 que L2, est un enseignement scientifique pluridisciplinaire formant un socle de connaissances permettant de poursuivre dans l’ensemble des parcours proposés au niveau L3. Au niveau L3, les trois parcours sont proposés aux étudiants complétant la formation scientifique donnée en L1 et L2, vers des applications ciblées s’appuyant sur les savoir-faire locaux et ciblant trois secteurs d’activités bien représentés dans le tissu industriel régional et national :
  • Génie de l’Habitat (GH, voir encadré ci-contre)
  • Génie Mécanique en Aéronautique (GM, voir encadré ci-contre)
  • Mécanique Energétique (ME, voir ci-dessous)

image
Les parcours de la icence mention Mécanique et les flux étudiants

La Licence de Mécanique s’adresse à des étudiants attirés par les sciences mises en jeu dans les métiers de la recherche et de l’ingénierie dans le domaine de la mécanique et de l'énergétique. Les domaines d’applications touchent à la fois l’aéronautique, l’espace, l’énergie, l’environnement, le vivant ou les transports. La Licence de Mécanique permet aux étudiants d’acquérir progressivement un ensemble de connaissances fondamentales et pluridisciplinaires dans les domaines de la mécanique des fluides, de la mécanique des solides et de l’énergétique, complété par une formation de mathématiques appliquées, de physique, d’informatique et de calcul scientifique. Elle offre une formation couvrant les aspects à la fois théoriques et appliqués de la mécanique avec une place importante donnée à la simulation numérique et à la démarche expérimentale. Les axes prioritaires de la mention Mécanique sont:
  • l'acquisition des bases théoriques de la mécanique et la maîtrise des modélisations qui en découlent. Cette démarche inclut en particulier une sensibilisation aux limites de validité des modèles (confrontation à l'expérimentation),
  • la formation aux méthodes numériques en mécanique et en énergétique et à la pratique des outils informatiques associés,
  • l'ouverture sur les applications de la mécanique aux technologies dans des industries liées aux transports terrestres, maritimes et aériens, à la recherche spatiale et aux technologies de production d'énergie,
  • la préparation à l'acquisition des connaissances plus avancées du Master du domaine STME (sciences et techniques de la matière et de l’énergie) et plus particulièrement la mention Mécanique et Énergétique.

Débouchés

image


Poursuite en Master
Le master Mécanique-Energétique est une formation professionnalisante et généraliste préparant aux métiers de l'ingénieur et de la recherche axés sur la mécanique des fluides et des structures, la thermique et l’énergétique. Le but est d’acquérir des compétences transversales, opérationnelles, scientifiques et techniques, en modélisation, en simulation numérique et en technique expérimentale de problématiques issues des applications industrielles, environnementales ou géophysiques ou relevant du vivant (santé, systèmes biologiques). Cette formation ouvre sur un spectre très large d'applications relevant des sciences fondamentales et appliquées dans les domaines de l'aéronautique, de l'espace, des transports, de la propulsion, de l'énergétique, de la santé et de l’environnement. Cette formation est pilotée par le département de Mécanique de l’Université Paul Sabatier, est co-habilitée avec les écoles d'ingénieurs du site toulousain (INPT, ISAE-SUPAERO-ENSICA, ENSTIMAC, INSA) et a reçu de la part de l'AERES de très bonnes évaluations.
La première année de Master prépare de manière privilégiée aux spécialités de Master 2 qui sont :
  • Master MSME "Modélisation et Simulation en Mécanique et Energétique"
  • Master DET "Dynamique des fluides, Energétique et Transferts"
  • Master MV "Mécanique du Vivant"
Certains étudiants poursuivent dans d'autres masters hors du site toulousain, plus adaptés à leur projet professionnel.
Vous trouverez plus d'information sur le site du Master (lien menu principal). En savoir plus

Poursuite en école d'ingénieur : admission sur titre et sur concours
A l'issue de la licence, un flux significatif d'étudiants accédent sur dossier aux écoles d'ingénieurs de rang A (Ecole Polytechnique de Palaiseau, ISAE, ENSEEITH, Centrale Paris, ENSTA, INSA, etc. ...). La Licence de Mécanique et son parcours Mécanique-Energétique est une formation généraliste de haut niveau qui par les liens tissés au fur et à mesure des années avec les Ecoles, est reconnue nationalement comme un cursus privilégié pour l'intégration d'Ecoles d'Ingénieurs. Cette intégration s'effectue à l'issue du L3 mais également à l'issue du M1 Mécanique et Energétique, cette fois vers une seconde année d'Ecole d'Ingénieur. Pour les étudiants qui le souhaitent, le département aide à constituer le dossier de demande d'admission en Ecole d'Ingénieur. Sur les 4 années précédentes, 100 % des étudiants ayant demandé une admission sur titre en école d'ingénieur en ont obtenu une. A titre indicatif, sur la promotion 2010, 4 étudiants ayant fait des demandes ont intégré l'Ecole polytechnique de Palaiseau, l'Ecole Centrale de Lyon, l'ENSTA et SUPMECA.

Insertion professionnelle
Les compétences transversales acquises tout au long de trois ans de Licence permettent également à l'étudiant qui ne souhaiterait pas poursuivre au-delà de la licence à prétendre à des emplois de technicien, d'assistant d'ingénieur ou chargé d'affaires en bureau d'études ou à présenter des concours administratifs ouverts aux titulaires d'un niveau licence. Pour ces étudiants, sont mises en place des unités d'enseignements de professionnalisation facilitant cette insertion professionnelle.

Vers une Licence professionnelle
Concernant un parcours type licence professionnelle, les étudiants de L2 intéressés peuvent se voir proposer en S4 des unités d'enseignements leur permettant de postuler vers des L3 Pro, essentiellement pilotées par les IUT



Contacts

image
P. Laurens

Responsable de la mention Mécanique de Licence Tél. 05 61 55 82 26
Email: laurens at imft.fr

Admission, inscription

L'admission à l'université dépend de votre parcours antérieur. Pour les admissions se reporter à la page d'accueil de l'Université :

Inscription : serveur web de l'UPS

Concernant les admissions en L2 et L3, vous pouvez également consulter les pages Licence L2 et Licence L3

Les bouquets de mentions

image
image

Les travaux pratiques dans la formation

Durant les trois années de formation, les travaux pratiques occupent une place importante. Les TP de seconde et troisième année occupent 30 % de la formation qu'ils soient sur ordinateur (apprentissage de la simulation numérique, de l'informatique scientifique et de l'utilisation de logiciels classiques ou spécifiques) ou expérimentaux. Dans ce dernier cas, le Département bénéficie d'une structure privilégiée comprenant une salle de TP équipée de matériels dédiés à l'apprentissage de le mécanique des fluides, des structures et de l'énergétique incluant par exemple une soufflerie aérodynmaique et une plateforma de force. La prise en compte des travaux pratiques dans le contrôle des connaissances dépend des UE (se reporter au syllabus).

Mention Mécanique

Parcours Mécanique Energétique (ME))

Le parcours Mécanique Energétique permet aux étudiants d’acquérir progressivement un ensemble de connaissances fondamentales et pluridisciplinaires dans les domaines de la mécanique des fluides, de la mécanique des structures et de l’énergétique, complété par une formation de mathématiques appliquées, de physique, d’informatique et de calcul scientifique. La formation couvre les aspects à la fois théoriques et appliqués de la mécanique avec une place importante donnée la simulation numérique et à la démarche expérimentale. L’objectif principal de ce parcours est de préparer l’étudiant aux masters à dominante mécanique et/ou énergétique.

Mention Mécanique

Parcours Génie Mécanique en Aéronautique (GMA)

Le parcours Génie Mécanique en Aéronautique permet aux étudiants d’acquérir progressivement un ensemble de connaissance dans les différents domaines du Génie Mécanique, Conception, Dimensionnement des Structures et Fabrication. L’objectif du parcours GMA est de préparer les étudiants qui le suivent à continuer vers des formations orientées préférentiellement vers les bureaux d’études ou de contrôle ou vers les métiers de la recherche. Pour cela de nombreux métiers accessibles par ce parcours sont présents en Midi-Pyrénées, de la conception, au dimensionnement jusqu’aux essais statiques ou dynamiques, de la construction à la maintenance.

Mention Mécanique

Parcours Génie de l'Habitat (GH))

Le parcours Génie de l’Habitat permet aux étudiants d’acquérir progressivement un ensemble de connaissances pluridisciplinaires dans différents domaines de la physique macroscopique. Ces connaissances ont pour but de préparer l’étudiant ` l’entrée en Master Génie de l’Habitat afin qu’il soit capable de concevoir, de dimensionner et d’installer tous types d’équipements du second œuvre du bâtiment ou de tout autre espace habitable. La Licence pose donc les bases en physique, dans les domaines expérimentaux et numériques, tout en s’appuyant constamment sur des exemples empruntés au secteur du bâiment.

Des laboratoires de recherche à la pointe


IMFT
IMFT
Ce laboratoire représente l'un des plus forts potentiels de recherche et de formation avancée français, voire européen, dans le domaine de la mécanique des fluides, tant par sa taille, par les collaborations qu'il entretient, que par le spectre des thématiques de recherche qui y sont abordées et des champs d'application qu'elles recouvrent.
IMFT
ICA
L'Institut Clément Ader constitue un pôle de recherche en mécanique des structures, des systèmes et procédés en particulier dans les secteurs de l'aéronautique et de l'espace, mais également du transport et de l'énergie. Son objectif principal est le développement de connaissances scientifiques et techniques, de méthodes et d'outils utiles à la conception des produits de haute technologie.
image

S'orienter à l'université : le SCUIO

L'Espace Etudiants Emplois Entreprises (SCUIO - Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation) a pour missions l'accueil, l'information et l'accompagnement des étudiants dans la construction de leur projet de formation et de leur insertion professionnelle (décret 86-195 du 6 février 1986). En 2007, la loi relatives aux Libertés et Responsabilités des Université (Loi n°2007-1199 du 10 août 2007) a renforcé cette dernière mission en créant le Bureau d'Insertion Professionnelle.
image

Le Livre Blanc de la Mécanique

Ce Livre Blanc de la Recherche en Mécanique est élaboré par le Haut Comité Mécanique (HCM) dans le cadre de l’Association Française de Mécanique (AFM). Ses objectifs sont : l’identification des besoins industriels et des technologies innovantes, la proposition des orientations de recherche et technologie pour faire initier des projets R&D, et l’apport de l’information pour des industriels, des décideurs mais aussi des scientifiques qui peuvent ignorer les ressources que recèle leur milieu.